Carrières : de l’utilité de faire évoluer ses meilleurs éléments

Les organigrammes des entreprises ne sont pas destinés à rester figés. Les aspirations et les ambitions des collaborateurs ne doivent pas être frustrées, sous peine de nuire à votre marque employeur.

Parmi les promesses employeur, celles de la gestion de carrières et de la mobilité professionnelle sont certainement les plus en vue. Pourtant, elles sont loin d’incarner une réalité au vu de la frilosité de certaines organisations à encourager la diversité des parcours professionnels. Comme le remarque Didier Baichère, « la mobilité est un très bon indicateur de la maturité RH d’une entreprise. » Cette mobilité n’est pas forcément compliquée à mettre en œuvre, mais elle suppose de s’inscrire pleinement dans la culture de l’entreprise. « Si vous souhaitez conserver longtemps vos meilleurs éléments, le fait de garantir une certaine fluidité dans leurs mouvements de carrière est susceptible de créer un cercle vertueux. En effet, si votre collaborateur laisse une place vacante dans un service, dites-vous qu’il va en renforcer un autre ! », estime le DRH de Logica.

Pour encourager cette mobilité, les entreprises sont amenées à utiliser peu ou prou les mêmes outils et les mêmes fonctionnalités que pour un recrutement externe. « Nous retrouvons l’idée de vivier. Au Crédit Agricole, les collaborateurs qui souhaitent évoluer sont intégrés à un vivier spécifique. En cas de besoin, notre premier réflexe est de regarder en interne », expose Sophie Serratrice.

Aux yeux de Yann Guezennec, « la mobilité est un sujet passionnant mais terriblement compliqué. Lors d’une phase de recrutement, la bonne pratique devrait être la suivante : on recherche d’abord en interne, ensuite dans les viviers qualifiés et enfin dans le recrutement externe. » Concernant la mise en place d’outils et de processus spécifiques encadrant cette mobilité, Altays s’attache à organiser la mobilité chez EDF sur plus de 1 500 filiales. « Les solutions techniques sont simples à mettre en place et n’impactent pas les processus installés. Nous créons un jobboard accessible à tous les salariés du groupe dans lequel les services RH déversent leurs offres et récupèrent les candidatures », conclut Yann Guezennec.



Altays, les solutions pour compléter votre SIRH
En savoir plus sur Altays
Archives
Demande d'informations
Envoyer à mes contacts
S'abonner